ASSOCIATION SPELEOLOGIQUE DE CÔTE D'OR

Accueil       Commande       Autres Bulletins        Topoguides          Inventaires

 

-- Pointer sur les photographies pour obtenir les thèmes..

La Barrière Blanche à Pourpevelle

La Barrière Blanche à Pourpevelle

Plongée galerie du Cable à Pourpevelle

Plongée Galerie du Cable à Pourpevelle

Galerie de la Machoire à Pourpevelle

Galerie de la Machoire à Pourpevelle

Une question ?

jef2192(no_spam)gmail.com
remplacer  par @
 
 
 
 
 
 free counters
Free counters
 
Résumer, en quelques lignes, une quarantaine d’années de spéléologie peut paraître un exercice délicat. Il faut toujours essayer de rendre à César ce qui appartient à César (mise à jour 2012).
 
La Spéléologie en Côte-d’Or
Pour comprendre cette véritable épopée, il faut commencer par écrire qu’en Côte-d’Or, en matière de spéléologie après la deuxième guerre mondiale, tout commence avec le Spéléo-Club de Dijon, et feu le Docteur CASTIN à qui il est nécessaire de rendre hommage. Les associations de Côte-d’Or sont toutes issues du SCD par des ruptures périodiques, des scissions et des regroupements  successifs.
 
Création de l’ASCO
L’ASCO, a été ainsi créée à partir de 1967, mais légalement en 1971 (par une poignée de fondateurs, alors très jeunes).
En ce qui concerne les techniques d’exploration, l’ASCO a notamment bénéficié, de 1967 à 1972, des conseils techniques d’amis (Gilles LINGER et Guy PROUIN) de la MJC Fontaine-La-Tronche, association qui révolutionné la Spéléologie.
 
Départements français et pays visités par l’ASCO
L’ASCO est intervenue, essentiellement et, sauf erreur ou oubli, pour des explorations ou de simples visites dans la plupart des principaux départements calcaires (29) : Ain, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes (Dévoluy), Alpes-Maritimes, Ardèche, Aude, Aveyron, Bouches-du-Rhône, Côte-d’Or, Dordogne, Doubs, Drôme, Gard, Hérault, Isère (Vercors et Chartreuse), Jura, Lot, Lozère, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Pyrénées-Atlantiques (Pierre-St-Martin), Pyrénées Orientales, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Savoie, Haute-Savoie (Désert de Platé, Flaine), Var, Vaucluse, et dans 3 pays voisins (Belgique, Suisse, Espagne) et brièvement en Iran puis au Maroc.
Les visites touristiques ou sportives ou d’information les plus nombreuses, ont été réalisées en basse Ardèche-Gard et dans les Causses (surtout Aveyron, Lozère, Hérault).
 
Les principales découvertes de l’ASCO
Les principales explorations et découvertes sont situées en:
- Côte-d’Or de 1967 à aujourd’hui,
- Doubs de 1968 à aujourd’hui,
- Isère (Vercors et Chartreuse), essentiellement de 1967 à 1982,
- Dévoluy (Haute-Alpes) de 1969 à 1976 et 1985-1986,
- Haute-Savoie (Désert de Platé, Flaine), 1974-75,
- Pyrénées-Atlantiques (Pierre-St-Martin), de 1978 à 1986.
- Espagne, dans la Province de Santander, en 1987-1988 (avec le SCD).
 
Découvertes dans les Alpes et les Pyrénées
En dehors de la Côte-d’Or et du Doubs (Gouffre de Vauvougier à Malbrans 1972 etc…), accessibles chaque week-end, les autres régions ont fait l’objet de  camps « d’été » voire durant les congés en cours d’année.
Le Dévoluy a permis à l’ASCO de développer des grandes expéditions, parfois de type himalayen (notamment au Gouffre des Alliés, grand glacier souterrain de la face sud de l’Obiou), à la fin de « la période héroïque des échelles », en haute montagne.
Les résultats n’ont cependant pas été à la hauteur des efforts énormes déployés, ce qui a conduit à un déplacement stratégique à Flaine puis à la Pierre-St-Martin (notamment Réseau du Lonné-Peyret : GL102 et amonts de l’AP7, Gaspi et BT6) où l’ASCO a bénéficié dans le cadre de l’ARSIP des orientations de notre regretté ami Corentin QUEFFELEC dans ce prestigieux paradis calcaire de cavités géantes…
 
Découvertes en Côte-d’Or
Les principales découvertes en Côte-d’Or, outre d’innombrables petits travaux (relatés dans les bulletins traditionnels et dans les Inventaires), et d’éléments du gouffre de la Combe-aux Prêtres à Francheville notamment les cheminées en direction de l’entrée supérieure de la Rochotte (dans le contexte sévère d’une période « post SCD N°1 ») et, plus tard, accès au Réseau Nord, sont essentiellement situées à la Rivière souterraine de Roche-Chèvre à Val-Suzon (commune de Prenois).
 
Principales découvertes dans le Doubs
Des cavités du Doubs ont fait l’objet d’importantes découvertes de l’ASCO, plus ou moins, en collaboration avec certains membres du SC DIJON (essentiellement Patrick et Sandrine DEGOUVE) de 1985 à 1990 notamment aux gouffres du Pré Clos à Chaux-les-Passavant, du Champremond à Gonsans, de la Vieille-Herbe à l’Hôpital-du-Grosbois, du Paradis à Trépot et du Mont-Ratey à Arc-sous-Cicon. Cette collaboration, fructueuse comme on peut le voir, devait malheureusement pour la spéléologie de Côte-d’Or, en dépit de vaines tentatives de rédaction d’un excellent code de déontologie spéléologique, s’achever du fait de classiques tentations d’hégémonie.
 
Les publications de l’ASCO
Les publications traditionnelles de la revue ASCO (à partir de 1971) avaient été interrompues de 1985 à 1990 au profit de la revue "Sous Le Plancher" dans sa version « Ligue Spéléologique de Bourgogne ». Après la rupture avec le SCD (période post SCD N°2), outre les numéros spéciaux ASCO (Inventaires et Topoguide de Côte-d’Or), on trouve trace des publications ASCO dans Spelunca, Echos des profondeurs et Spéléomagazine.
Ont été réalisés, en collaboration avec l'association "les Rhinolophes", des numéros ASCO spéciaux : l’Inventaire des cavités de Côte-d’Or, tâche titanesque poursuivie de 1990 à 1995, un topo-guide des cavités principales de Côte d'Or (ASCO 17 à 22) plus un livre Santenay souterrain réalisé de 1993 à 2010.
Le site Internet de l’ASCO a été conçu essentiellement comme un outil bibliographique.
 
Le Réseau de Gourdeval, Pourpevelle, Malatière
L’ASCO a acquis, au fil des décennies, un véritable savoir-faire en matière de désobstruction. Les principales découvertes dans le Doubs sont, bien sur, le gouffre de Pourpevelle à Soye et la grotte de la Malatière à Bournois.
Début 2012 est paru « Le Réseau de Gourdeval (Doubs), le Gouffre de Pourpevelle et la Grotte de la Malatière », un livre sur ces cavités qui ont fait l’essentiel de la renommée internationale de l’ASCO.
 
Le président de l’ASCO
 
 
Le Réseau de GOURDEVAL, la Grotte de la MALATIERE à Bournois, le Gouffre de POURPEVELLE à Soye (25), (ASCO N°24)
Plus de 170 ans d’exploration dont une quarantaine d’années pour l’A.S.C.O.
2 sites majeurs de pratique de la spéléologie dans l’est de la France
 par JYR et Didier VERMOT DESROCHES
 
Ce livre d’environ 200 pages en quadrichromie est un compromis entre un récit d’aventure et un compte-rendu de recherche présentant l’état d’avancement des travaux de recherche et des hypothèses de l’ASCO en 2011.
Près de 500 expéditions et explorations de l’ASCO depuis 1969 ont porté le développement du réseau de Pourpevelle de 3 à plus de 11 km et celui de la Grotte de la Malatière de 2 à plus de 5 km.
Le développement de la résurgence du réseau, Gourdeval, a été porté à plus de 250 m en plongée.
Il subsiste environ 1 km entre Gourdeval et Pourpevelle.
Pourpevelle est, en 2011, le 2ème réseau du département du Doubs après celui du Verneau.
La Malatière est le 10ème réseau du Doubs.
Pourpevelle est classé, en 2011, le 3éme réseau de Franche-Comté, dans les 60 à 70 réseaux de France les plus longs.
Le livre développe un historique détaillé de l’exploration du Réseau appuyé sur une étude bibliographique approfondie d’environ 250 références.
Le réseau est notamment placé dans son contexte géographique, géologique, hydrologique, karstique, spéléologique, paléontologique, préhistorique, climatique, d’archéologie industrielle (fer, verre)…
Les 2 grands réseaux sont décrits dans le détail.
Toutes les informations page ASCO 24 
 
 
SANTENAY SOUTERRAIN (ASCO n°23)
Travaux gigantesques réalisés, depuis plusieurs années, en complément de l’Inventaire des cavités de Côte-d’Or (ASCO 17, 19 à 22) dans la région de Santenay, à l’extrême sud de la Côte-d’Or, dans un immense complexe de cavités naturelles recoupées par une exploitation exceptionnelle de dolomie au XIX° siècle et jusqu’à la première guerre mondiale, ouvrage rédigé essentiellement en collaboration par J.Y.R (ASCO) et Didier VERMOT DESROCHES (Les Rhinolophes/ASCO). 
Toutes les informations page ASCO 23 
                                            
Mis à jour: Février 2016
 
 
 
 
Haut de page